La globalisation est une menace pour la sécurité alimentaire

L’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort (ASSAF-Suisse) voit ses positions confortées par une étude de l’EPFL et de chercheurs américains. La libéralisation et la globalisation représentent de sérieuses menaces pour la sécurité alimentaire. Des pays importateurs nets de denrées alimentaires, tels que la Suisse, sont particulièrement vulnérables en cas de crises alimentaires.

Libre- échange et sécurité alimentaire
Des chercheurs de l’EPF de Lausanne, en collaboration avec des chercheurs américains, ont analysé l’approvisionnement en denrées alimentaires entre 1986 et 2011 pour plus de 140 pays. Les conclusions sont limpides. Avec la croissance du commerce international, la pression sur les ressources en eau et en terres arables et la croissance de la population, le risque de crises augmente. Les pays importateurs nets de denrées alimentaires, dépendants du commerce international, sont particulièrement vulnérables.

Retrait du contre-projet à l’initiative pour la sécurité alimentaire
L’ASSAF- Suisse espère que le Conseil fédéral et l’administration intègrent les conclusions des chercheurs de l’EPFL et des USA. Vouloir bâtir la sécurité alimentaire suisse sur des importations représente un non sens scientifiquement prouvé. C’était pourtant clairement l’intention du contre- projet direct du Conseil fédéral à l’initiative pour la sécurité alimentaire. Heureusement que la procédure de consultation a conduit le Conseil fédéral à retirer son contre- projet.

Des arguments en faveur de l’initiative pour la sécurité alimentaire
L’ASSAF-Suisse estime que l’initiative pour la sécurité alimentaire de l’USP représente la bonne réponse à apporter. Le pillier central de la sécurité alimentaire doit être une production indigéne forte et de qualité. L’étude indépendante de l’EPFL fournit des arguments dans ce sens. Un approvisonnement en denrées alimentaires basé sur des écosythèmes locaux sera moins sensible aux crises alimentaires mondiales qu’un approvisionnement basé sur le marché mondial de denrées alimentaires.

L’ASSAF-Suisse s’engagera en faveur de l’aboutissement de l’initiative pour la sécurité alimentaire de l’USP qui répond aux attentes de la population. L’étude mentionnée ci-dessus est une contribution très intéressante pour les débats à venir.
Plus d’informations sous www.assaf-suisse.ch

Renseignements: Walter Willener, Président ASSAF-Suisse, Lausanne, 079 689 31 06
David Rüetschi, Secrétaire général ASSAF-Suisse, Lausanne, 079 677 82 12

Mercredi 20 mai 2015